Équipe EC

Responsable: Élisabeth Régnault

Thématique N°1 : Éducation Comparée, politiques éducatives nationales et internationales

Termes clés : Entre global et local. La réinterprétation des normes internationales par les enseignants du 1er ou second degré.

Depuis 2008, les réformes éducatives nationales en France sont issues des résultats moyens, de la France, dans les enquêtes PISA et PIRLS. Ces enquêtes internationales de rendement des systèmes éducatifs ont, en effet, beaucoup d’écho dans les milieux scientifiques et politiques, dans les médias et auprès de l’opinion publique. Elles sont devenues une référence pour justifier toutes sortes de décisions et de réformes. L’interprétation par les médias et l’opinion publique conduit à ne retenir que les classements entre les pays et à émettre des jugements de valeur positifs ou négatifs sur la politique éducative des pays concernés. Les objectifs de ces enquêtes et les méthodes utilisées paraissent s’effacer au profit du classement.

Le concept de globalisation, proposé par Robertson (1995), est très utile à la compréhension des rapports entre le global et le local, montrant de quelle façon ces deux mouvements font partie d’un même phénomène. Les pressions qui pèsent sur les systèmes éducatifs convergent, mais ne donnent pas lieu pour autant à une homogénéisation des solutions mises en œuvre, et ce malgré la congruence des modèles politiques et de réformes adoptés.

Comment, dans leur classe ou dans leur établissement, les enseignants sont confrontés aux évolutions mondiales ? Comment les enseignants assument, aujourd’hui, des missions complexes, parfois écartelés, dans leur quotidien professionnel, entre les valeurs qui fondent et légitiment leur activité, et les injonctions de rationalisation de leur action qui bouleversent les normes professionnelles et brouillent leurs missions originelles ? Quelles connaissances ont-ils des enquêtes internationales ? Établissent-ils un lien de cause à effet entre les résultats de ces enquêtes et les réformes ? Perçoivent-ils ces injonctions de rationalisation ? Quels sont les changements qui adviennent dans leur établissement ?